Mes 7 techniques pour lutter contre la procrastination

Depuis le début de l’année, je réalise plusieurs films de court-métrage d’animation (tu sais ? Les Mal-Aimés !)
Pour le moment, j’ai essentiellement travaillée seule à leur fabrication.
C’est long et fastidieux… tu l’imagines.

On me fait souvent remarquer que c’est à la fois : cool de travailler seul & courageux !
Encore cette semaine, je rencontre une professionnelle de ce secteur qui me dit admirer cette pugnacité…

Oui, mais voilà, ce n’est pas tous les jours facile…
Et comme beaucoup tu te demandes :

Comment rester productive sur un projet créatif long et fastidieux ?

Car – l’objectif est de ne rien lâcher…
Sinon, tes projets ne voient jamais le jour.

7 techniques contre la procrastination ou Comment rester productive sur un projet créatif long et fastidieux ? un blog de Hélène Ducrocq - Oeilbleu.com Réalisatrice de films d'animation

Read More…

Libérez votre créativité – bilan de la semaine 2

Le livre “libérez votre créatitvité” de Julia Cameron est un cahier d’exercices à suivre pendant 12 semaines. J’en suis à la semaine 3, et déjà des déblocages intéressants se font ressentir !

Lire le bilan de la première semaine, c’est par ici.

Pour bénéficier de tous les effets de ce livre, il faut écrire, chaque jour trois pages.

Des pages qui ressemblent à un journal intime.

Déjà, ça met à jour des choses intéressantes, des blocages sur lesquels on va pouvoir travailler.

Et en plus, il y a une série d’exercices, principalement d’écriture et d’introspection, mais pas que ! Il y a notamment un exercice TRÈS intéressant qui s’appelle “prendre soin de l’artiste“. Il s’agit de s’accorder des petits plaisirs. De petites choses, des objets ou des moments de solitudes ressourçants. Il ne s’agit pas de dépenser toutes ses économies, mais cibler des choses qui te font vraiment plaisir. Cet exercice, je t’invite à le faire, parce que c’est vraiment bénéfique !

Read More…

Libérez votre créativité – Bilan de ma semaine 1

 

À la rentrée, j’ai débuté le livre Libérez votre créativité de Julia Cameron. C’est ma copine Anne-Sophie qui me challenge. C’est “la bible des artistes”. Et pour l’instant, je suis assez d’accord.

Et je te partage semaine après semaine mon déblocage de créativité !

Certes je suis créative au quotidien (je réalise des films d’animation) mais il est justement plus difficile pour moi d’accepter de lâcher prise sur d’autres aspects créatifs. En l’occurrence, t’écrire en fait partie 🙂

J’espère aussi te donner envie d’exprimer ta propre créativité ! En effet, c’est pour moi un des meilleurs médicaments. Qu’est-ce que tu en dis ?

Bilan de la première semaine.

Le principe du livre est de lire un chapitre par semaine et d’en appliquer les exercices d’écritures.

Il y a toujours trois pages par jour à rédiger de manière spontanée sans y penser. Anne-Sophie arrive à les faire à 6h50 tous les matins, moi ça varie entre 7 et 21h :-/

Et en plus des 3 pages à écrire chaque jour, tu as des exercices d’introspection. Ça semble anodin – mais, c’est pas facile….

Par exemple, j’ai du répondre à la question : « si vous aviez 5 autres vies, que feriez vous ?”

Celui-ci que je l’ai aussi fait faire à Pierre Dron.

J’ai d’ailleurs été surprise de ses propositions, moi qui le prenais pour un intellectuel jusque dans ses autres vies, il serait en fait, footballeur professionnel ou tennisman professionnel !

Moi ? J’aurais aimé être photographe animalier. Aller dans la nature, attendre des heures postée à l’affût, voir des levers de soleil entendre des bruits de pattes au loin et savoir exactement ce que c’est.

Je ne te fais pas mes 5 vies rêvées parce qu’après y’a encore du boulot. Et puis surtout, c’est de l’introspection alors c’est un peu secret 😉

La suite ? Tu prends une de tes vies rêvée et tu fais en sorte de faire quelque chose pour t’en approcher. Tu l’imagines pas, hein ? Tu le fais MAINTENANT !

Ok je pose mon crayon et je vais me faire une tisane tout en réfléchissant à comment faire pour faire quelque chose qui s’approche du photographe animalier. Les feuilles de verveine de mon jardin que j’ai mise à sécher sont prêtes à l’emploi, j’en prends quelques feuilles et là : oh ! Un beau cocon. Curieuse et l’œil du photographe alerte, je l’ouvre.

*Pouf *

Comme par magie, une myriade d’araignées blanches s’égaye sur ma table de cuisine.

😨

Est-ce qu’un photographe animalier pousse un petit cri en voyant ça ? NOooooooon.

 

Mais mon ambition a été un peu séchée.

Je les ai mises dehors comme j’ai pu, en me félicitant de n’avoir pas hurlé en mettant le feu à la maison comme j’aurai pu le faire un temps. Quelques minutes plus tard, la mère mécontente et pas très en forme, s’agitait sous mon nez en maugréant avec force grands gestes : « Où sont mes petiiiiiiiiiiiii ». (C’est pas des blagues, on est dans ma vie parallèle.)

Bon, retour à ma vie #1 ! C’était une petite anecdote pour te parler de mon prochain film, qui me guérit de mon arachnophobie.

Ceci était un des exercice, il y en a 9 la première semaine.

Mais tu n’es pas obligé.e de tous les faire !

Là, je te parle du plus sympa. Sur d’autre, ça a été très duuuuuur.

J’ai même pleuré en écrivant !

Bon, je te rassure – sur d’autres passages – je rirai sans doute en les relisant.

Mais pssshhhiit ! Il ne faut pas lire !

La règle est la suivante : PERSONNE ne doit te lire… Même pas toi, même pas Pierre, personne ! !

 

Affirme-toi !

Dans tes exercices, n’oublie pas tes affirmations.

Une affirmation est une phrase qu’on se dit et se répète jusqu’à ce qu’elles soit ancrées en nous. Elle est là pour remplacer les pensées automatiques et limitantes qu’on se répète sans même y prêter attention.

Imagine.

Nunuche ? Non ! Même si l’idée de se voir en train de dire à voix haute : « je suis une artiste brillante et pleine de succès » te fait rire, tant mieux ! Ça vaudra toujours mieux que les milliers de « putain, chui con ! » « quelle débile » et ses confrères, qui, eux, on bien trouvé leur place. Ces petits mots doux, sous leurs airs innocents sont un poison de l’existence ! Des petits grains de sable dans les rouages de ta créativité.

Est-ce que tu te rends compte que tu te dis des petites phrases méchantes comme ça ? Si c’est ton cas, fais-moi plaisir : remplace-les par des phrases positives !! Les affirmations peuvent être toute simple, il en existe plein ! Une que j’adore est écrite par Jen Sincero dans « Tu vas tout déchirer » c’est

Mon cul est pile de la bonne taille.

Ce n’est pas une phrase qui aide à la créativité, mais tu vois l’idée !

Merci. Le Monde s’en portera bien mieux.

 

—-> EN RÉSUMÉ :

Compte :

  • 30 minutes d’écriture intense pour tes trois pages d’écriture.
  • Puis entre 10 et 30 minutes pour les exercices.

C’est un peu comme une psychothérapie, sauf que le livre ne coûte que 7 €. (D’ailleurs, tu peux le commander via ce lien )

Tu dois trouver du temps, c’est sûr. Mais prendre du temps pour soi est super important ! Si tu considères qu’après tu es libéré.e pour toute la vie, ça vaut le coup. Est-ce que 30 minutes de réseaux sociaux te libèrent pour toute la vie ?

Je m’étais rendue compte de cela en lisant « ta seconde vie commence quand tu comprendras que tu n’en as qu’une ». Qu’en dis-tu ? c’est totalement vrai tu ne crois pas ?

 

LE RITUEL – le cercle sacré !

Avec Anne-Sophie, on se retrouve donc au même café, dans les mêmes fauteuils pour faire un bilan de nos exercices de la semaine.

Photo

Ce qui change cette fois, c’est le moment de la journée.

Le petit-déjeuner la dernière fois – le goûter cette fois !

Et quand j’ai débarqué en voyant Anne-Sophie & son immense muffin au chocolat noir au cœur coulant et terriblement appétissant… Je me suis rappelée que j’essaie d’arrêter le sucre. Depuis début Août avec Pierre on ne mange plus de sucre raffiné, et à deux on a perdu 7 kg. (?!) Ce muffin est bien tentant quand même. Et puis, je m’en fiche de perdre du poids, c’était juste comme ça pour voir… hmmmm ils en ont encore plein en vitrine…

—- J’ai résisté ! ——

Ma capacité à accomplir mes challenge est sans limite.

Tu l’as repérée?

—> C’est une affirmation positive 😜

 

BILAN – Semaine 1 :

  1. Je vais vite
  2. je prends désormais du plaisir
  3. Mon écriture se délie au fur et à mesure de la pratique de ce livre. J’ai même peur de devenir trop bavarde ! Si les pages d’écritures étaient difficiles à sortir au début, maintenant ça va beaucoup plus vite, j’hésite moins, je me lâche. Cela a pour effet aussi de me confronter à la pratique d’écriture au moins 30 minutes par jour.
  4. Je dois dire que, si avant je n’arrivais pas à écrire, maintenant j’arrive à y trouver du plaisir et même ça me manque parfois dans la journée ! Qu’est-ce que t’en dis ? C’est mieux que d’être en manque de sucre, non ? Je suis un peu fière de moi, et ici, je peux le dire.

Merci de m’avoir lue et à bientôt pour la suite de la tempête de crâne ! Si tu as envie de suivre le défi avec moi, n’hésite pas à laisser ton mail pour recevoir mon « info lettre créative ».

Si tu connais ce livre, donne moi des conseils !
Sinon, tu peux m’encourager avec un commentaire ou un message privé.

Est-ce que ça te donne envie d’essayer ce livre ?

“Comment j’ai vaincu ma peur des humains” – court métrage en préparation sur ma phobie des araignées !

 

Comment j’ai vaincu ma peur des araignées

J’étais arachnophobe.

Si j’ai choisi de faire un film pour promouvoir les araignées, c’est parce que malgré ma phobie, je suis bien consciente qu’elles ne méritent pas la cabale dont elles sont victimes.

En commençant ce projet, j’étais totalement phobique, au point que je ne pouvais même pas toucher un dessin d’araignée !
Du coup, j’ai cherché des moyens détournés pour faire un film sur l’araignée sans araignée à l’image. Je pensais par exemple, garder le point de vue de la bête, en faisant un split screen en huit parties (son nombre d’yeux) sur son environnement.

Mais je ne faisais que contourner un problème, refuser la confrontation avec l’animal !

Si je veux que le monde entier, ou au moins une partie des spectateurs du film ait moins peur des araignées, il va falloir que je commence par vaincre cette phobie moi-même.

Alors j’ai commencé à me documenter sur l’aspect scientifique de cette terreur à 8 pattes. Encyclopédies, dessins scientifiques, vie et mort de l’animal, … Puis je me suis intéressée à l’aspect psychologique de l’arachnophobie et la méthode pour en sortir.
Elle est en fait très simple.
Il suffit, comme pour toutes les phobies d’intégrer l’élément phobique dans son environnement, de manière progressive.

J’ai aussi lu et appliqué les exercices de ce livre

Enfin j’ai fait des investigations écologiques qui m’ont permis d’explorer sur le terrain, différentes espèces. Et j’ai atteint mon objectif : prendre une araignée dans la main (sans crier, pleurer, ni me cacher).
Maintenant que j’ai réalisé ce challenge pour surmonter ma peur des araignées, je souhaite transmettre cette “guérison”.

Un film sur la phobie

Le film est construit de manière à ce qu’un.e arachnophobe puisse le regarder sans trembler.
Les premiers plans montrent Dédalia, l’héroïne du film, de très loin, toute petite, elle n’est pas du tout effrayante.

Et au fur et à mesure de l’histoire, les plans se rapprochent. Cela laisse le temps au spectateur de s’habituer à la présence de l’araignée, c’est une méthode de psychologue pour vaincre ses peurs et rassurer au fur et à mesure.

L’héroïne va même jusqu’à se pencher vers les spectateurs, en s’adressant à eux.
En inversant la phobie et en adoptant le point de vue d’une araignée, j’espère maximiser l’empathie.

Mon objectif avec ce film est que quelqu’un, un jour, me dise : “après avoir vu ce film, je n’ai plus peur des araignées.”

Peut-être toi ?

“Comment j’ai vaincu ma peur des humains” est un court métrage qui fera partie d’un programme de films, que je réalise entièrement, qui sera diffusé au cinéma. Pour en savoir plus clic ! Lesmalaimes.fr

Read More…

Comment j’ai libéré ma créativité

Un livre pour tous les artistes, surtout ceux qui s’ignorent

“Libérez votre créativité” est un livre de Julie Cameron. C’est une réalisatrice et professeure qui enseigne aux artistes bloqués le lâcher prise. C’est l’ex-femme de Martin Scorcese et elle a travaillé avec de grands noms d’Hollywood.

Quand une copine m’a proposé de suivre les exercices de ce livre ensemble, je me suis dit : oh c’est bon je suis assez créative… c’est vrai que je sais exprimer ma créativité quotidiennement, mais uniquement de manière visuelle.

En revanche, j’ai d’énormes blocages quant à l’écriture. Écrire un texte, même court me vide ma barre d’énergie de 80% pour la journée ! Et pourtant l’écriture fait partie de mon quotidien de réalisatrice. Il s’agit même d’un aspect tellement important que cela me terrorise de m’y mettre ! En effet, il faut écrire pour convaincre les diffuseurs, les acheteurs des films. Même pour l’écriture des scénarios de mes films, j’ai tellement peu confiance que je préfère laisser faire d’autres scénaristes ou changer complètement mon histoire si j’ai une remarque sur un passage de scénario. De même pour les réseaux sociaux, pour mon “infolettre“, pour les messages aux partenaires : tout me demande beaucoup trop d’énergie et de temps. Cela fait longtemps que je veux progresser sur la structuration de mes idées et l’écriture de mes textes. Voilà donc l’occasion rêvée pour m’y mettre !

Read More…

Je suis une sorcière

La lecture de “Sorcières, la puissance invaincue des femmes” de Mona Chollet m’a bouleversée, enthousiasmée, terrifiée et consolée. C’est beaucoup !

Je ne sais pas si je suis féministe mais j’aime l’idée d’être une sorcière. C’est tellement difficile d’assumer sa féminité ! Petite, ça m’empêchait de jouer au foot avec les garçon. De gagner aux “Chevalier du Zodiaque” quand je me battais à la récré. Adulte, de se faire respecter, de devoir travailler plus dur et d’être, malgré tout, à côté de la plaque. Combien de fois j’ai voulu signer d’un pseudo masculin pour tester et voir si mes projets seraient mieux subventionnés ? je ne l’ai jamais fait. Je préfère choisir une autre voie et chérir cette liberté dont l’autrice fait l’apologie tout au long du livre. Une liberté de sorcière, assumer d’être différente du reste de la société normée, sans enfant, avec un métier de création passionnant. Read More…

Infolettre

Bonjour !
Je vous remercie de me suivre ici !

Si vous avez envie de découvrir mon quotidien de réalisatrice & créatrice, mes projets, mes films, les coulisses de mes créations et de recevoir une jolie lettre positive & créative… laissez-moi votre adresse mail  en cliquant sur l’image ci-dessous :

https://mailchi.mp/b4fc733ed310/unmondeplusbleu

j’ai déjà envoyé deux lettres depuis le début de l’année et les retours sont très sympa et me nourrissent beaucoup ! à bientôt

Hélène

Le cyanotype en 5 questions

Le cyanotype 

  1. Qu’est-ce que c’est ?
  2. De quoi as tu besoin pour en faire ?
  3. Comment ça marche ?
  4. Qu’est-ce que j’ai appris en me trompant ? 
  5. Qu’est-ce que j’en ai fait  ?

 

1. Le cyanotype est la plus ancienne technique de photographie.

Au XIXème siècle, les explorateurs s’en servaient pour faire des herbiers. C’est une technique que je trouve magique.
C’est Camille, mon amie depuis ma Formation à Olivier de Serres qui m’a présentée cette technique.
Ça fonctionne super bien avec mes silhouettes en papier découpé

Un cyanotype de silhouette en papier découpé

Ça marche assez simplement.
Tu utilises un produit photosensibleque tu étalesur ton support choisi (du papier, du tissus, ou d’autres trucs).
Photosensible signifie que le produit réagit à la lumière : 
  • En d’autres termes, exposé à la lumière, le produit réagit et devient bleu. 
  • Tout ce qui n’est pas en contact avec les UV reste blanc. 

Read More…

Exposition “Pluie de mon intérieur”

J’expose mes cyanotypes à la Villa Balthazar à Valence à partir du 28 mars 2019 à 18h30

C’est dans le Film d’Animation qu’Hélène Ducrocq explore habituellement l’expression visuelle. Elle trouve dans la réalisation, la capacité de transmettre des émotions.
Chaque film est pour elle une occasion d’explorer son intérieur & celui de son spectateur.

Ses expérimentations plastiques dans chaque film unique (par son univers ou sa technique) sont aujourd’hui reconnues.

Le mouvement c’est l’émotion, littéralement. l’é – motion. Si une animation récrée l’illusion du mouvement à partir d’images fixes, les oeuvres murales sont fixes mais donnent l’impression de mouvance.

A la manière d’un Man Ray, la série « Pluie de mon intérieur » propose de capturer non pas des objets mais des d’émotions. Floues, agrandies, ciblées, elles se révèlent sur le papier par l’intermédiaire d’une technique photosensible : le cyanotype, et se présentent à notre étude pour y voir un reflet de notre propre intérieur, dans une paréidolie introspective.

 

Bonne année 2019

Que cette année te soit douce et belle!

Quand j’étais petite, j’adorais le début de l’année : souhaiter la bonne année, recevoir des cartes de voeux, imaginer son année…
Bref. Le début d’un livre qui s’ouvre, un nouveau truc qui commence.

Une fois adulte, j’ai réalisé des cartes de voeux : illustrées, animées, découpées… Aujourd’hui je prends ma plus belle plume (numérique, enfin, le cutter pour couper le papier…) pour te donner de mes nouvelles et prendre des tiennes !

Mon année 2018 est passée à une vitesse folle… et, j’ai eu trop peu de temps pour te voir plus souvent, de t’appeler ou de papoter autour d’une pâtisserie.
Je dois te l’avouer… mes journées passent vite avec un tel métier passion ! Je ne m’ennuie jamais, et il y a toujours du travail sur mes projets, mes films ou mes illustrations.

Mais, pour me rattraper & faire de 2019, une année où nous serons un peu plus connectées… j’ai décidé de t’écrire (c’estmieux que sur les réseaux sociaux, non ?).
Si tu ne veux pas recevoir mes petites histoires & mes images – tu peux cliquer en bas de cet email & tu ne les recevras plus.

Bon. Ready ?
Go pour découvrir mon année artistique hautes en couleurs & en émotions.

Mon année 2018

 

En Janvier – Février :

Alors, que je peaufine ma technique d’animation sur table lumineuse, je suis appelée pour réaliser une séquence animée pour un documentaire de France 2.
Tu l’as peut-être vu passé… il a été diffusé ici

La réalisation de ces quelques secondes d’animation (j’ai imaginé l’univers, la technique & l’animation) m’ont quand même pris 2 mois !
Quand je te dis que je ne vois pas le temps passer…

En Mars – Avril :

Je reprends le chemin de “Maraude& Murphy” – mon film sur les chauves-souris pour les enfants. Le film sortira au cinéma en 2020 (croise les doigts !).
Je finalise les décors que j’ai réalisé également sur table lumineuse et l’animation.
Le film, débuté en 2016 – est bientôt terminé !!!

En Mai – Juin :

“Maraude & Murphy” n’est pas terminé.
Il reste toute la “post-production” !
En gros : peaufiner les images, mettre du son & de la musique.
Je file donc à Lyon au studio Pilon pour enregistrer les voix des personnages du film… avec Tom & Mathilde : deux jeunes de 9 & 12ans…
Le moment est bref (1/2journée) mais intense. Il faut répéter les répliques, les enregistrer, faire plusieurs prises.
BREF. Les voix de Maraude & Murphy – mes deux chauves-souris sont dans la boite.
Ensuite, je finalise le montage des images du film pour les passer au studio qui va réaliser le son.

L’avantage de travailler avec son ordinateur – c’est qu’on peut le faire partout… du coup, je suis allé rendre visite à ma tante au soleil(et je me suis mise au yoga!!)

Histoire de souffler & recharger mes batteries – je file quelques jours au festival du film d’Animation d’Annecy pour voir plein plein plein de films !
Pierre, pendant ce temps là, récupère un tas de retours positifs sur la première version du film !
Chouette.

En Juillet – Août :

Je finalise les images du film “Maraude & Murphy” en réalisant les effets spéciaux… Et j’assiste à l’enregistrement des instruments pour la musique du film.
J’en parle sur mon blog ici si tu veux en savoir plus.

Ayé le film est terminé – je suis tellement heureuse !
Réaliser un film est un long processus créatif qui demande beaucoup d’énergie pour le mener à bien. Alors quand on arrive au bout – on est trop BIEN.
Je fête ça avec des amis en corse… wouah – trop bien…

En Septembre – Octobre :

Le verdict !
“Maraude & Murphy” le film que je prépare depuis 2016 va être montré pour la première fois devant des adultes & des enfants, des amis, des curieux et des experts de la chauve-souris !!!
et en plus, je vais devoir le présenter en public !!!
fearful face

Mais rassure-toi – tout s’est bien passé.

La projection était accompagnée d’atelier pour fabriquer des nichoirs à chauve souris, de jeux pour comprendre leur vol (les yeux bandés avec un casque sur les oreilles).

En Novembre – Décembre :

Quand on travaille sur un film ou un projet artistique… on ne s’arrête pas d’en imaginer d’autres.
J’ai donc eu la chance de partir en résidence de création pendant deux semaines avec mes amies Gaëlle Gourvennec et Ana Dess.
J’ai travaillé sur des projets d’art pur, de l’amour en branches 🙂 Nous étions dans la montagne les deux fois.
J’ai adoré ces moments de créations complices et je donnerai cher pour que cela devienne une tradition chaque année. (Si tu veux accueillir des artistes pour créer… fais-moi signe !!!)

La fin d’année ensuite est souvent l’occasion de réaliser des cartes de voeux animées… Et cette année encore, j’ai eu la chance de réaliser ceux d’une cliente qui n’a pas froid aux yeux et ça m’a bien plût.

Je m’en rends compte seulement en t’écrivant ces lignes – mais, j’ai eu un petit coup de mou fin décembre. J’étais moi même « un peu perdue » face à l’océan de travail qui m’attend en 2019. Peut-être que la fatigue accumulée par ces beaux projets y est pour quelque chose.

Bref il n’y a qu’une bonne (petite) grippe pour te rappeler qu’à un moment, il faut se poser et aller à l’essentiel. Ce petit décrochage m’a permis de prendre le temps d’expérimenter le cyanotype, une technique de « peinture photosensible» qui me permet de figer les centaines de découpages papier que j’accumule depuis trois ans.

Fiou.
Moi qui croyais que je n’avais pas grand chose à te dire…
J’espère que tu es arrivée jusqu’ici.

Maintenant, c’est à ton tour de me raconter ton année 2019…
Ou alors, tu veux jouer à un petit jeu ?

Petit jeu

En 2020, “Maraude& Murphy” et d’autres films que je réalise seront diffusés au cinéma pour les enfants.
J’y mets tout mon cœur parce que je veux que ce soit beau et que mes neveux chéris aient envie de les voir et les revoir toutes les semaines, comme mon précédent film « Un peu perdu».
Mais à ton avis… 
Combien de films penses-tu que je vais réussir à finir en 2019 ?
clic sur la bonne réponse : 0– 1– 2– 3– 4.
Si tu as la bonne réponse,(verdict le 31/12/2019) tu recevras une belle image !

Mes Défis de 2019

  • Réaliser 4 Films courts « Les Animaux mal-aimés» pour le cinéma !
  • Décrocher de temps en temps pour aller promener le chien-bien-aimé le long du Rhône ou ailleurs, avec toi si tu veux !
  • Faire des petits dessins rigolos, comme en 2015 pour mon défi #365Sketches(quej’ai tenu).

Si tu veux suivre ces défis – c’est très simple :

    • Sur Citron Bien Cinéma pour suivre mes Films “LesMal-Aimés
    • Sur mon Instagram pour mes images en papier
    • Sur ma nouvelle page Instagram (partagée avec Pierre) pour t’offrir de petits sourires → DucroDron

Tu peux m’encourager de toutes les façons que tu souhaites.
Un like, un message, un café, un sms… toutes ces marques d’attention sur mes créations signifient beaucoup pour moi.

Alors ?
On se dit à très vite ?

Hélène